Agenda du week-end

Atelier d'histoire des idées philosophiques et religieuses - La Lanterne, Rambouillet - 07/12/2018

Téléphone01 75 03 44 01

Place André Thôme et Jacqueline Thôme-Patenôtre

78120 RAMBOUILLET

Atelier d’histoire des idées philosophiques et religieuses
Histoire de quelques concepts fondamentaux et indéchiffrables.

Vendredi 7 décembre
A 18h
Salle Florian (La Lanterne)


Vers l’imbrication
La sortie du tribalisme des premiers âges et l’entrée en société pyramidale. Le pouvoir est au sommet. La conception cyclique du temps, l’éternel retour. L’imbrication du champ de l’imaginaire et du champ du politique. La figure du « roi-prêtre ». De l’Egypte du début du 3ème millénaire, à la Chine de Tseu Hi au début de 20e siècle.

De l’imbrication à l’interaction
Le temps linéaire. Apparition du discours sur la fin des temps. Le choix de la dyade « roi – prophète » chez les Hébreux. Sa écupération par l’empire Romain tardif, et son transfert au Médiéval européen. Mille ans d’expérimentation du modèle théologico-politique. Le pouvoir reste au sommet, avec le face à face de l’imperium et du regnum. Fin de l’expérimentation avec la défaillance brutale et le discrédit du théologique.

Vers la récupération philosophique
Entrée de l’Occident européen en Modernité. Sécularisation de l’imaginaire théologique ; son remplacement par un imaginaire
philosophique, et en tant que tel supposé universalisable. La fin destemps devient philosophie de l’histoire. Libertés individuelles et dignité humaine, deux croyances humanistes au fondement du modèle de gouvernance. La société reste pyramidale, mais la souveraineté est à la base de la pyramide, d’où l’appellation de gouvernance démocratique.

Le retour du théologico-politique
Voire de la figure du roi-prêtre. La Modernité ne procède d’aucune nécessité, et à considérer la démocratie comme naturelle, la voie est ouverte pour sa ruine. Les imaginaires ne meurent pas. Pourquoi ? Géopolitique des imaginaires contemporains.

PAR PIERRE ZETTWOOG
Durée : 1h30