Agenda du week-end

Luce - la Lanterne, Rambouillet - 29/01/2019

Téléphone01 75 03 44 01

Place André Thome et Jacqueline Thome-Patrnôtre

78120 RAMBOUILLET

Luce

Mardi 29 janvier
A 20h
Durée : 50 min • Tarif : C • Salle Georges Wilson

Par la Compagnie Marizibill
DE CYRILLE LOUGE LIBREMENT INSPIRÉ DU ROMAN « LES DEMEURÉES » DE JEANNE BENAMEUR (ÉD. DENOËL)


Luce est une petite fille confinée par sa mère, la « demeurée », dans le secret de leur maison. Lorsque Solange, l’institutrice, lui ouvre la porte de l’école, c’est comme un appel d’air qui fait vaciller l’enfant, alors à la croisée de deux mondes.

Tiraillée entre le repli et l’ouverture, entre l’ignorance et le savoir, entre sa mère et son institutrice, elle funambule sur la frontière. Mais Luce est comme la plante qui pousse entre les pavés…

Qu’est-ce qui est normal ? C’est ce qu’explore la compagnie Marizibill dans le rapport de l’acteur avec la marionnette. La saison passée, leur adaptation de La petite casserole d’Anatole, sur le thème de la différence, avait séduit le public de la Lanterne.


Une rencontre en salle avec l’équipe artistique sera proposée à l‘issue de la représentation.


Écriture et mise en scène : Cyrille Louge
Collaboration artistique : Francesca Testi

Avec : Sophie Bezard, Mathilde Chabot, Sonia Enquin
Conception des marionnettes : Francesca Testi
Scénographie : Cyrille Louge, Sandrine Lamblin
Lumières : Angélique Bourcet
Vidéo : Mathias Delfau
Machinerie et régie plateau : Paul-Edouard Blanchard
Costumes : Alice Touvet
Co-production : Ecam – Kremlin-Bicêtre, L’Entre-deux – Scène de Lésigny / Résidence de création aux Studios
de Virecourt / Avec le soutien de Théâtre Jean Arp – Clamart, Ville de Viroflay, Ville de Mitry-Mory, Ville de Savigny-le-Temple, Ville de Coulommiers, Ville d’Herblay, Ville de La Rochelle, La Lanterne – Rambouillet

Le spectacle a reçu le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France – Ministère
de la Culture et de la Communication

Action financée par la Région Île-de-France
Avec le soutien de l’ADAMI et de la SPEDIDAM


© Alejandro Guerreo